Pourquoi la mauvaise gestion du temps tue les startups

Une des choses que l’on découvre vite lorsqu’on lance sa première entreprise, c’est à quel point le temps est une ressource rare. Evidemment, il est toujours possible de tricher pour gagner quelques heures en raccourcissant ses nuits avec des litres de café et des pilules magiques. Mais outre les problèmes de santé, somnoler devant son bureau devient vite improductif.

La gestion de la trésorerie est une préoccupation majeure pour de nombreux chefs d’entreprise. Toutefois, l’argent ne devrait pas vous paraitre comme étant une ressource plus importante que le temps. La tentation de faire tout soi-même afin d’économiser quelques euros étant une erreur fréquente… Voici donc 4 raisons de gérer le temps avec encore plus de rigueur que votre trésorerie.

Trop tard ! Le timing est essentiel. Avoir une « bonne » idée est une chose mais celle-ci ne fonctionnera que si votre offre est commercialisée au bon moment. Et comme tout entrepreneur, vous serez sans cesse confronté à la loi de Hofstadter à savoir « qu’il faut toujours plus de temps que prévu, même en tenant compte de la Loi de Hofstadter ». Si vous ne cherchez pas en priorité à gagner du temps même si cela à un coût, vous augmentez vos chances de planter votre startup.

Vous n’êtes pas tout seul. Perdre du temps, c’est laisser les concurrents vous distancez ou prendre le risque de voir de nouveaux acteurs s’implanter et vous mettre en difficulté. Et c’est encore plus vrai dans le domaine des nouvelles technologies où tout va très vite. Cherchez donc à économiser du temps mais également à en gagner en faisant régulièrement le « tri » sur ce qui est efficace et ce qui ne l’est pas au sein de votre entreprise afin de distancer la concurrence.

Plus c’est long…moins c’est bon. La majorité des startups échouent principalement à cause de problèmes entre associés qui surviennent souvent suite à des retards interminables dans le développement du produit. Un des associés se décourage en voyant que l’entreprise stagne et quitte l’aventure laissant les autres associés démoralisés et incapables d’avancer. C’est une sorte de malédiction qui touche une multitude de startups qui finissent par mourir alors que leur offre n’a jamais été commercialisée.

« Le temps c’est de l’argent ». On connait tous ce dicton qui s’applique parfaitement à l’entrepreneuriat. Perdre du temps, c’est donc perdre de l’argent. Une entreprise supportant des coûts fixes (salaires, loyers, taxes, assurances…), il n’y a aucun intérêt d’économiser de l’argent en limitant les embauches ou l’appel à des prestataires extérieurs si c’est pour finalement faire du surplace pendant 6 mois. Que ce soit vous, vos associés ou vos salariés, chacun doit se concentrer sur son domaine de compétence afin que chaque journée investi soit rentable en termes de résultat.

2 Comments

  1. Renaud COLAS 1 octobre 2014

Laisser un message