8 conseils simples pour devenir un bon vendeur et convaincre vos premiers clients

Savoir vendre est un avantage indéniable pour réussir votre entreprise. Mais maitriser la vente ne signifie pas simplement de savoir vendre votre offre. C’est avant tout d’être capable de comprendre les attentes de la personne en face de vous, d’être convaincant, d’inspirer confiance ou encore de faire passer vos idées.

Le but de cet article n’est évidemment pas de vous apprendre comment poser des questions pertinentes ou interpréter les gestes et les micro-expressions de vos interlocuteurs mais de vous présenter 8 points essentiels et faciles à mettre en œuvre pour dénicher vos premiers clients. Vous aurez par la suite tout le temps de vous perfectionner dans ce domaine passionnant qu’est la vente.

Souriez. Le sourire est indispensable pour faire une première bonne impression. C’est une arme incroyable qui, en plus de diffuser du bonheur autour de soi, permet de séduire immédiatement et d’inspirer confiance.

Si ce n’est pas dans votre nature, il va falloir dorénavant penser à sourire à tout le monde avant même qu’un seul mot ne sorte de votre bouche. N’oubliez pas qu’on sourit avant tout « avec » les yeux. Par pitié, ne faites pas un grand sourire bright avec des yeux inexpressifs. Une tête de psychopathe n’a jamais séduit personne.

Empathie. Cherchez toujours à apporter quelque chose de positif à vos prospects. Gardez à l’esprit que votre rôle est de répondre aux besoins de vos clients en leur proposant la meilleure solution et non pas de refourguer votre produit à tout prix. La vente est une relation gagnant-gagnant et en vous mettant à la place de vos prospects, vous adopterez plus naturellement les bons réflexes pour mener à bien une négociation.

Préparez-vous. De même que l’on ne part pas faire de l’escalade à poil et sans préparation physique, on ne se rend pas en clientèle sans être prêt. Penser qu’il suffit de baratiner un client pendant 3 plombes pour réussir à vendre est un raisonnement pour fainéant incapable de comprendre ce qu’est la vente.

Préparez donc vos outils et votre discours pour paraitre professionnel et rassurer vos prospects quant à votre capacité à répondre à leurs besoins. Ce qui ne veut pas dire que vous devez répéter bêtement votre texte ! Soyez donc naturel et adaptez-vous à vos prospects en personnalisant votre présentation. Chaque client est unique.

Ouvrez vos oreilles. Écouter ne veut pas seulement dire de savoir se la fermer quand il faut. Cela signifie de comprendre parfaitement les besoins de votre prospect et ses réticences afin de répondre avec pertinence à ses interrogations. Utilisez donc des questions ouvertes afin de créer une discussion. Ne tombez pas dans un monologue ennuyeux. Et surtout, ne coupez jamais la parole !

Allez voir les bonnes personnes. On ne vend pas n’importe quoi à n’importe qui. Proposer des moufles à un manchot n’a aucun sens. Vous devez donc connaitre parfaitement votre cible c’est à dire les prospects susceptibles d’être intéressés par votre offre. Vous économiserez ainsi du temps, de l’argent, de l’énergie et aurez de bien meilleurs résultats.

Soyez bref. Que ce soit au téléphone ou en rendez-vous, ne prenez pas un temps monstrueux à vos prospects. Dites-vous bien que pour convaincre quelqu’un au téléphone, il faut moins de 20 secondes. Il en est de même face à un prospect. Si celui-ci n’envisage pas rapidement la possibilité de faire affaire avec vous ou non, c’est fichu. Et ce n’est pas en le noyant sous un flot de paroles pendant une heure que vous le ferez changer d’avis…

Avec internet, nous sommes bien mieux renseignés sur les offres existantes. Il n’est donc pas rare qu’un prospect avec qui vous avez rendez-vous connaisse déjà tout de votre entreprise et de votre offre avant même de vous avoir rencontré. Internet a bouleversé la façon de vendre et, malheureusement, beaucoup de vendeurs en sont encore restés à l’âge de pierre.

Restez simple. La simplicité fait des miracles. Lorsque vous présentez votre offre, allez à l’essentiel. Bannissez donc le jargon lié à votre activité, les chiffres et autres statistiques abstraites. Un prospect veut simplement la meilleure solution à son problème et faire affaire avec quelqu’un en qui il peut avoir confiance, c’est aussi simple que ça !

Soyez honnête. Ce dernier point est essentiel. Ne mentez jamais, jamais, jamais ! Premièrement, par respect pour votre prospect mais également pour vous-même si vous avez un minimum de dignité. Et deuxièmement, étant donné que le monde est petit et qu’une réputation est vite acquise (ce qui n’est pas plus mal, ça fait le ménage…), mieux vaut que vous soyez connu pour votre honnêteté ! A l’ère du web et des réseaux sociaux, un mensonge peut vous scotcher en première page de Google pendant longtemps.

Une réponse

  1. MoÏse 11 janvier 2017

Laisser un message