5 erreurs qui empêchent de trouver un cofondateur pour lancer sa startup

Si le premier défi a relevé pour un entrepreneur est de trouver un associé, c’est surtout le défi qu’il ne faut pas rater ou négliger. Car soyons honnêtes, une équipe merdique ne fait pas de miracle. Or, pour de nombreux entrepreneurs, trouver le cofondateur idéal est une véritable galère qui  les pousse à abandonner leur projet ou à prendre de mauvaises décisions comme s’associer précipitamment ou partir seul à l’aventure.

Bien que des business puissent être entrepris seul, cette décision ne doit pas être prise faute de trouver un associé. Si vous avez besoin d’un cofondateur, vous devez impérativement en trouver un. Si donc vous aussi vous désespérez de dénicher la perle rare, jetons un œil aux raisons qui font que vous ne trouviez pas votre futur(e) partenaire.

Vous êtes un ermite. On ne peut pas être entrepreneur sans se bouger les fesses même s’il faut parfois faire de nombreux kilomètres pour pas grand-chose. Le web a facilité la mise en relation entre personnes désireuses de créer leur entreprise. Mais les réseaux sociaux pro ne peuvent pas être envisagés comme l’unique solution.

Pour trouver un associé, vous avez tout intérêt à vous déplacer dans des événements (Startup Weekend, ApéroEntrepreneurs…) où se côtoie entrepreneurs, porteurs de projets et autres personnes gravitant autour du monde de l’entrepreneuriat.  Plus vous rencontrez de monde et construisez un réseau et plus vous avez de chance de trouver votre futur associé ou que l’on vous recommande la personne idéale.

Vous ne parlez pas assez de votre projet. Si vous n’en dîtes pas assez sur votre projet de peur qu’on vous « pique l’idée », ne soyez pas surpris que personne ne semble emballé pour s’associer avec vous. Ne vous inquiétez donc pas sur ce point. S’il suffisait d’une idée originale pour faire le succès d’une startup, il y en aurait un paquet qui réussirait. Pourtant, la majorité de celles-ci échoue. Seule une excellente équipe est capable de transformer une idée en offre commerciale irrésistible.

Vous ne savez pas vous « vendre ». Convaincre un associé demande autant de préparation que pour convaincre un client ou des investisseurs. Soyez enthousiaste, confiant dans le potentiel de votre projet et sachez montrer que vous avez les compétences nécessaires pour mener celui-ci à sa réussite. Un associé a besoin de ressentir qu’une synergie s’opère entre ses compétences et les vôtres et qu’ensemble vous pouvez gravir l’Himalaya.

Vous n’exposez pas votre projet clairement. Faire simple est souvent compliqué. Pourtant, il vous faut être capable d’exposer en quelques phrases votre projet et pourquoi celui-ci a un potentiel énorme. Celui qui vous écoute doit sentir qu’une opportunité s’offre à lui. Vous devez donc travailler votre pitch comme pour convaincre des investisseurs.

Vous attendez trop de votre cofondateur. Lorsqu’on recherche un associé, c’est parce qu’il nous manque des compétences nécessaires pour mener à bien le projet. Il en est de même pour l’autre associé qui recherche une personne avec des compétences complémentaires. Une association est donc un échange équitable de compétences, une relation gagnant-gagnant et non pas une relation de « donneur d’ordre à exécutant ».

Il m’arrive fréquemment de rencontrer des porteurs de projet à la recherche d’un développeur pour développer leur idée d’application mobile ou de site web et s’imaginant que leur « idée originale » suffira pour convaincre celui-ci. Si c’est votre cas, n’attendez pas du développeur qu’il fasse tout le boulot. Il va falloir apporter bien plus qu’une « bonne idée » et montrer que vous êtes capable de participer au développement de votre offre pour être convaincant.

Une réponse

  1. HANNEDOUCHE 24 mars 2014

Laisser un message