Comment savoir si votre idée d’entreprise est à jeter

Avoir une idée d’entreprise c’est bien… à condition d’avoir un marché prêt à l’accepter avec enthousiasme!

Malheureusement, de nombreux business se lancent en se basant sur une idée ayant peu d’intérêt ou un potentiel insuffisant.

Il est difficile d’être objectif. Certains entrepreneurs, persuadés que leur idée révolutionnera le monde, ne cherchent pas à la confronter à la réalité.

Pour ne pas subir cette mésaventure, il vous faut donc éviter certaines erreurs.

 

Ne pas prendre en compte le « time to market ». Entre le moment où apparait l’idée et sa mise sur le marché, des mois voir des années peuvent s’écouler.

Même si celle-ci a un fort potentiel sur l’instant, peut-être sera-t-il trop tard le temps de la développer et de la lancer. D’autant plus si des concurrents sont déjà en avance !

Même s’il est toujours frustrant de devoir renoncer à une bonne idée, vous devez être capable de tourner la page plutôt que de développer un excellent produit mais de le lancer au mauvais moment.

Ignorer les clients.  En spéculant sur les besoins des consommateurs au lieu de valider votre idée auprès d’eux, vous risquez de manquer votre cible en offrant un produit qui soit complètement à coté de la plaque ou peu attractif.

Je vous assure qu’en tant qu’entrepreneur ou commercial, nous avons la fâcheuse tendance à imaginer que nos problèmes, nos besoins ou nos envies sont également ceux de tout le monde.

Ne pensez donc pas à la place de vos prospects et ne décidez pas pour eux. Soyez à leur écoute.

Trop écouter les clients. Ne tombez pas dans l’excès inverse en prenant mots pour mots ce que disent vos futurs clients !

J’en parlais dans un article qui traitait de l’écoute. Ecouter ne veux pas dire entendre mais comprendre.

En effet, les consommateurs ont du mal à formuler clairement leurs besoins.  Il faut donc parfois faire abstractions de certaines informations pour réussir à proposer l’offre parfaite.

Demander à ses proches. Se baser sur l’avis de votre famille ou de vos amis pour connaitre le potentiel de votre idée est la pire chose à faire.

Soit ils vous diront que c’est génial pour ne pas vous vexer soit ils vous mettront le doute par peur de vous voir échouer.

Si vous ne voulez pas avoir comme unique client votre famille ou abandonner bêtement une superbe idée, ne vous arrêtez pas sur leur point de vue.

 

Une idée n’est pas nécessairement bonne ou mauvaise et demande parfois du temps pour la modeler, la tester et lui apporter des retouches afin qu’elle soit parfaitement adaptée aux besoins des consommateurs.

3 Comments

  1. Kays 6 décembre 2012
    • Cédric Labeau
      Cédric Labeau 6 décembre 2012
  2. Mathieu 14 décembre 2012

Laisser un message