Startups, 5 conseils pour qu’un investisseur ne supprime pas votre email

Même s’il est préférable de rencontrer physiquement un investisseur, le premier contact est le plus souvent pris par email. Et, comme pour prospecter des clients, vous devez avoir une certaine méthodologie si vous voulez augmenter vos chances de l’intéresser.

Voici donc 5 points pour rendre votre email irrésistible (j’en fais trop non ?)

Ciblez les bons profils. Avant de commencer à envoyer des emails, faites déjà une liste des investisseurs qui sont le plus susceptibles d’être intéressés.

Un business angel investissant généralement dans le ou les domaines qu’il connait, cherchez à savoir quel genre de startup l’intéresse. Regardez son profil Linkedin, Viadeo, son blog ou éventuellement son compte Twitter pour connaitre son expérience ou les autres projets dans lesquels il a déjà investi.

De plus, un business angel aime accompagner les startups et privilégie souvent celles qui sont à proximité. Soit vous êtes mobiles, soit je vous conseille de commencer par les investisseurs les plus proches de vous.

Soyez concis. Évitez les emails à rallonge. Je ne sais pas pour vous mais personnellement j’ai horreur de lire des pavés. Quel que soit notre métier, nous recevons de plus en plus d’emails et il est impossible de tout lire. Ce serait dommage de voir votre message passer à la trappe uniquement parce que l’investisseur n’a pas saisi le potentiel de votre projet.

Donnez envie d’en savoir plus. Le contenu de votre email doit donc être succinct. Une brève présentation de votre startup et de ce que vous recherchez actuellement, du problème auquel vous vous attaquez et la solution que vous proposez en vous appuyant sur les bénéfices qu’elle apporte et non pas sur son fonctionnement, voilà les grandes lignes !

Évidemment, n’oubliez pas d’insérer le lien de votre site web, de votre page Facebook et Twitter ainsi qu’un numéro de téléphone portable où vous joindre.

Proposez ensuite de vous rencontrer pour en discuter plus longuement.

A mort le business plan ! Avec votre email, joignez une présentation plus détaillée de votre projet. Mais par pitié, si vous avez encore une part d’humanité en vous, n’envoyez pas de business plan ! Personne ne les lit. Premièrement, parce qu’il est impossible en terme de volume de tous les lire. Et deuxièmement… c’est chiant à mourir !

A la place, envoyez un Powerpoint avec 10-12 slides, peu de texte, des images et des schémas qui répondent aux 11 questions que se posent les business angels.

L’équipe avant tout. C’est vous et vos associés et non votre projet qui êtes le plus important aux yeux d’un investisseur. A la fin de votre email, n’oubliez pas de mettre en lien vos profils Linkedin, vos blogs perso si vous en avez, tout ce qui peut vous mettre en valeur et donner envie de vous rencontrer.

Avis aux startups qui ont réussi à décrocher des rendez-vous suite à un email. Comment vous y êtes-vous pris ? Quels sont vos conseils ?

17 Comments

  1. Mathieu 14 novembre 2012
    • Cédric Labeau
      Cédric Labeau 14 novembre 2012
  2. Didier 14 novembre 2012
    • Cédric Labeau
      Cédric Labeau 14 novembre 2012
      • Didier 15 novembre 2012
        • Cédric Labeau
          Cédric Labeau 15 novembre 2012
    • gaetan 15 janvier 2013
  3. Business Angel France 15 novembre 2012
    • Cédric Labeau
      Cédric Labeau 15 novembre 2012
      • Didier 17 novembre 2012
        • Cédric Labeau
          Cédric Labeau 17 novembre 2012
  4. Alain C 5 décembre 2012
    • Cédric Labeau
      Cédric Labeau 5 décembre 2012
  5. Mathieu 14 décembre 2012
  6. CreerMonBusinessPlan 24 juillet 2013
  7. Sekiou 8 janvier 2015

Laisser un message