Comment (re)séduire des Business Angels après l’échec d’une startup

Vous travaillez sur votre nouveau projet mais une chose vous tracasse. Vous avez besoin de fonds et vous ne savez pas comment vont réagir les investisseurs si vous leur parlez de votre précédente entreprise qui a fini sous l’eau.

Vous avez donc le choix. Soit le cacher et stresser en attendant que quelqu’un le découvre sur un site comme societe.com. Soit jouer la carte de la transparence, ce que je vous recommande grandement.

Mais alors comment aborder ce sujet sans effrayer les investisseurs ?

Le test d’aptitude

En fait, tout va dépendre de vous.

Si vous pensez que votre liquidation est due à vos associés, vos fournisseurs, vos clients, votre femme de ménage ou votre chien skippy mais que vous, vous n’avez rien à vous reprocher, n’entreprenez plus et ne lisez pas la suite.

Par contre, si vous êtes de ceux qui savent se remettre en question, qui acceptent volontiers de reconnaitre leurs erreurs et sont capables de les analyser, alors votre échec se transforme en un précieux atout.

Car nous faisons tous des erreurs (rassurez moi…je ne suis pas le seul !). La seule différence vient du fait que certains ne les assument pas tandis que d’autres les acceptent, les comprennent et s’en sortent plus aguerri.

Face aux investisseurs

Parlez donc sans crainte de votre précédente expérience. Vous rassurerez les investisseurs en montrant que vous acceptez vos erreurs et en tirer des leçons afin d’emmener votre nouveau projet au sommet. Vous démontrerez également que vous êtes honnête et digne de confiance.

L’honnêteté est une qualité particulièrement recherchée chez un porteur de projet. Confier des fonds importants et attendre du fondateur qu’il fasse de son mieux pour réussir demande aux investisseurs d’avoir une grande confiance en celui-ci.

De plus, ceux-ci se reconnaitront bien souvent dans votre parcours. Parce qu’entre nous…qui ne s’est jamais trompé?

Sincèrement, votre liquidation peut devenir un argument de poids du moment que vous sachiez expliquer les raisons de celle-ci. En effet, un investisseur avisé est conscient que vos chances de réussite sont naturellement plus élevées.

Un Business Angel s’intéresse avant tout à l’équipe et personnellement, investir dans une startup dont le fondateur a analysé son précédent échec et en a compris les raisons me séduit d’avantage.

Si vous avez levé des fonds précédemment, recontactez donc vos anciens investisseurs avec lesquels vous êtes resté en bons termes. Vous serez agréablement surpris.

Et si toutefois certains investisseurs refusent de vous accorder des fonds sous prétexte que vous avez échoué précédemment, ne vous tracassez pas. Bien au contraire ! Au moins vous serez fixé sur le niveau intellectuel de votre interlocuteur…

Vous voilà rassuré ? Alors à vous de jouer !

7 Comments

  1. Yannick 6 août 2012
    • Cédric Labeau
      Cédric Labeau 6 août 2012
      • Yannick 9 août 2012
  2. Mathieu 6 août 2012
    • Cédric Labeau
      Cédric Labeau 6 août 2012
  3. Raphaël PERICHON 11 août 2012
    • Cédric Labeau
      Cédric Labeau 12 août 2012

Laisser un message